Nous sommes de plus en plus souvent amenés à prendre l’avion. On estime qu’environ 11 millions de vols vont être opérés cette année dans le monde et nous passerons à 12 millions d’ici trois ans. Mais malheureusement ce transport est en grande majorité utilisé par les populations aisées. Le coût des vols dépassent bien souvent le budget vacances des bourses moyennes. Voici quelques solutions pour y remédier.

Tout d’abord, il n’y a pas que des vacanciers qui prennent l’avion. Que ce soit en long courrier, en moyen courrier ou en court courrier, les personnes qui se déplacent pour les affaires représentent une part importante des voyageurs. Réfléchissons-y : ces vols ne pourraient-ils pas être évités ? Prenons un exemple : les vols Paris-Londres. Ils sont opérés par un grand nombre de compagnies et si nous nous référons aux compagnies nationales de la France et du Royaume-Uni, il y a un vol par heure pour chacune d’entre elles.

C’est incroyable quand on pense à l’Eurostar qui relie ces capitales en seulement deux heures. D’autant plus que le train est un gain de temps car nous arrivons dans le coeur de la ville. Toutefois, on peut aussi penser aux reunions telephone , gratuites et très simples d’utilisation, elles permettent d’éviter les voyages d’affaires. Ce qui fait un gain d’argent, de temps (donc d’argent à nouveau) et elles ne nuisent pas à l’environnement. Alors que c’est un gros problème de l’avion. D’ailleurs si vous souhaitez explorer le monde, faites-le dès aujourd’hui car on estime que d’ici 20 ans, les réserves de kérosène seront épuisées.

Ces reunions telephone vous faciliteront réellement la vie : nul besoin de s’inscrire, vous pourrez donc improviser des réunions en cas d’urgence ou d’imprévu comme cela arrive souvent dans le milieu professionnel et dans la vie en général. Elles sont gratuites et vous pourrez inviter autant de participants que vous le souhaitez, partout dans le monde. D’autre part, et c’est un élément sur lequel il faut insister : elles sont totalement sécurisées. Les participants à une réunion téléphonique entrent dans la conversation grâce à un code. C’est donc sans crainte d’espionnage que vous pourrez traiter des sujets les plus délicats, comme si vous étiez réunis autour d’une même table.