Un virus est un logiciel malveillant qui crée des évènements indésirables dans votre PC. En général, les virus se reproduisent et infectent d’autres ordinateurs sans qu’ils le sachent. Les virus peuvent causer des dommages à vos fichiers, vos disques et vos disques, dans certains cas ils peuvent même détruire votre ordinateur et le rendre complètement inutilisable. D’ou l’utilité d’un bon logiciel antivirus.

Il existe plusieurs types de virus, certains causent peu de dégâts et d’autres sont extrêmement destructeurs. Ils sont classés dans différentes catégories, à savoir les virus de démarrage, les virus compagnons, les virus cryptés, les « logic bomb virus », les virus de macro, les virus multiples, les virus résidents, les virus non résidents, les virus polymorphes et les virus « Stealth ».

Ci-dessous nous allons les détailler :

Les virus de démarrage :
Ce type de virus a la capacité de se cacher dans le secteur de démarrage. Le virus va se charger dans la mémoire lorsque le système démarre et il va essayer de se lancer à partir du disque dur. Les virus de démarrage appartiennent à un autre temps, lorsque les disquettes étaient répandues.

Les virus compagnons :
Les virus compagnon sont un tout autre type de virus. Lorsqu’un ordinateur est infecté par ce genre de virus, il va créer un autre type de fichier d’un fichier existant dans le même dossier ( comme créer un fichier .com d’un fichier .exe présent dans le même dossier). De cette façon,  lorsque vous voudrez exécuter le fichier .exe et bien ce fera la copie .com qui sera lancé et le virus pourra entré en action.

Les virus cryptés :
Ce type de virus est constitué d’un code malveillant crypté. Il utilise ce code de manière à être difficilement détectable par l’antivirus. Cependant, les antivirus peuvent détecter ces virus lorsqu’ils essaient de se propager.

Les  » Logic Bomb Virus » :
Les « Logic Bomb Virus » ou « Time Bomb » sont des petits morceaux de programmes ou de codes malveillants qui s’insèrent à des programmes ou au système et ils s’exécutent sous certaines conditions (la plupart du temps les concepteurs de ces virus utilisent une date comme principale condition). Ces virus ne font donc rien avant que la date sur laquelle ils sont programmés ne soit atteinte. Après cette date, ces virus peuvent supprimer vos fichiers, afficher des messages indésirables ou verrouiller l’un de vos programmes, etc.

Les virus de macro :
Quand nous parlons de virus macro, nous parlons de virus qui infectent les macros d’autres applications telles que Microsoft Word ou Microsoft Excel. Les virus sont écrits dans un langage macro et ils sont conçus pour se propager. Les virus macro s’exécutent automatiquement lorsque vous ouvrez des fichiers des fichiers. Cependant, il ne cause pas énormément de dégâts à votre ordinateur, mais ils sont ennuyeux, car ils peuvent insérer automatiquement des textes et des symboles indésirables dans vos documents.
Exemple de virus macro : En 1995, WM.Concept fut le tout premier virus macro à se propager grâce à Microsoft Word. Un  autre tout aussi populaire fut le virus Melissa qui en 1999 se propagea grâce à Microsoft Word, Excel et Outlock.

Les virus multiples :
Les virus multiples sont des virus qui infectent toutes les parties de l’ordinateur en même temps, c’est-à-dire le démarrage, les fichiers et les programmes exécutables. Ainsi, ce genre de virus se propage beaucoup plus vite que les autres.
Exemple : GhostBall qui fut le premier virus multiple.

Virus résidents :
Les virus résidents sont des modules malicieux. Ce type de virus peut répliquer un module et installer un code malicieux dans la mémoire de l’ordinateur (RAM). Ces virus sont généralement classés en deux catégories : les transmetteurs rapides et les transmetteurs lents.

Les virus non résidents :
Ce type de virus est similaire au virus résident, car il utilise la réplication des modules.

Les virus polymorphes :
Ce type de virus est assez proche des virus cryptés, en effet il peut infecter un fichier avec une copie crypté de lui-même. Ces virus utilisent différentes techniques pour se reproduire. Certains virus polymorphes sont assez difficiles à détecter par des antivirus qui utilisent des bases de signatures virales, car ils ne sont pas toujours identiques après leur réplication.
 
Virus Stealth :
Les virus Stealth sont une sorte de virus qui essaient de tromper les logiciels antivirus en interceptant ses demandes au système d’exploitation. Ils ont aussi la capacité de se cacher dans certains logiciels antivirus. Par conséquent, certains programmes antivirus ne peuvent pas les détecter.

Les logiciel de sécurité internet peuvent vous défendre contre ces types de virus. Le tout est de bien vérifier que votre logiciel est à jour, afin d’etre protégé efficacement.